Logo Sanofi
flagge deutsch flagge france
Accueil La constipation chez Les enfants
constipation enfant
Accueil La constipation chez Les enfants

les enfants

Comme les adultes, les enfants aussi peuvent souffrir de constipation dès leur plus jeune âge. Quels sont les signes à repérer ? Quelles mesures diététiques mettre en place et faut-il vous en inquiéter ? Le point sur la constipation infantile.

Repérez la constipation de l’enfant :

Plus l’enfant grandit, plus son tube digestif s’allonge et plus la fréquence des selles diminue alors que le temps de transit, lui, augmente. Si un nourrisson émet au moins une selle par jour, l’enfant plus âgé en produit 3 par semaine au minimum.

Les symptômes de la constipation infantile :
  • Il a des difficultés à émettre des selles qui sont dures et petites ou volumineuses et douloureuses.
  • Ses selles sont tantôt liquides, tantôt dures. On parle dans ce cas de « fausse diarrhée sur constipation ».
  • Il va à la selle quotidiennement, mais de manière insuffisante ou ressent le besoin d’y aller, mais sans parvenir à déféquer.
  • Il passe régulièrement plusieurs jours sans avoir de selles normales.
  • Il manque d’appétit et se plaint de douleurs à l’estomac, de gêne au niveau du ventre, de crampes abdominales et de ballonnements.
Identifiez-en les causes

Comme chez les adultes, un ensemble de facteurs peut être à l’origine de la constipation de l’enfant.

On y retrouve des causes alimentaires : un manque de fibres, une hydratation insuffisante ; des changements de rythmes ou de modes de vie (mise en collectivité, apprentissage de la propreté), ou les effets secondaires d’un traitement médicamenteux. Sachez aussi qu’il n’est pas rare que les enfants se retiennent, notamment parce qu’ils n’aiment pas utiliser les toilettes dans certains lieux, parce qu’ils sont anxieux au cours de leur apprentissage de la propreté ou encore parce qu’ils se souviennent des douleurs causées par un précédent épisode de constipation.

Des mesures diététiques s’imposent

Il est important pour un enfant d’avoir acquis de bonnes habitudes alimentaires dès le plus jeune âge. Veillez ainsi à ce qu’il soit bien hydraté et à ce que son alimentation soit équilibrée. Doivent figurer à ses menus quotidiens des fruits et des légumes ou des aliments riches en fibres tels que des céréales au son, du pain au blé entier…

Instaurez des horaires réguliers de passages aux toilettes

Encouragez votre enfant à aller aux toilettes au lever et après chaque repas ou collation. Pour obtenir de meilleurs résultats auprès des plus jeunes, mieux vaut simplement décréter que c’est l’heure d’aller aux toilettes, plutôt que de le leur suggérer de s’y rendre ou de leur poser la question.

Conseil pratique

Si vous remarquez des changements inhabituels dans le comportement de votre enfant lié aux toilettes ou que vous êtes inquiet(e), n’hésitez pas à consulter votre pédiatre.

Le saviez-vous ?

Un bébé nourri exclusivement au sein peut ne faire qu’une selle tous les 8 à 14 jours. Le lait maternel est absorbé dans sa quasi totalité par le côlon du nourrisson et ne laisse que très peu de résidus à évacuer par les selles. Cela n’a donc rien d’anormal, tant que les selles restent normales et que votre bébé n’a pas mal au ventre. Il n’y a pas non plus lieu de modifier son alimentation, ni de lui donner un traitement.

La constipation chez